Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE QUOTIDIEN D'ERIC CHARLET

Mon quotidien de coureur à pied

3 derniers jours de prépa

Publié le 20 Avril 2016 par Eric Charlet in Entrainements

Ah, les sensations arrivent. La fin de préparation me donne du moral.

Lundi, sortie en endurance car j'ai toujours une gêne au niveau du mollet droit. Je dirai plutôt une douleur car j'ai des difficultés à descendre les escaliers lorsque j'ai fini de courir. Bref, je pars quand même et je sens dès le début que les sensations sont bonnes. Ces sensations, je ne les ressens que très rarement et je sais que c'est signe d'un état de forme qui devient très bon. Je reviens très satisfait de cette petite sortie mais la douleur au mollet est toujours présente. Seul hic au tableau car c'est impossible de partir sur un 100 bornes en ayant déjà mal au mollet dès le départ.

Mardi, entrainement avec le club. Depuis quelques semaines, je pars de chez moi pour augmenter le kilométrage mais, à deux jours de la fin de préparation, je préfère jouer la sécurité et éviter de me claquer la mollet en allongeant de trop. Bref, l'entrainement prévu est les 3 tours du balloken soit 4.5 à 5km à bonne allure. Prudent au départ, je décide de partir très tranquille mais, comme d'habitude, je me prends au jeu et reviens doucement sur les premiers. On est à 15km/h et je suis super à l'aise. Le cardio tourne vers les 165 puls/min. Je décide, sur le dernier, kilomètre de remettre une couche et accélérant assez fortement. Je démarre et je me maintiens sur ce km entre 3'20 et 3'30"/km. Un peu dans le dur mais quand même. Je termine cette accélération avec presqu'aucune douleur au mollet alors que la semaine passée, je ne pouvais pas tenir 2 bornes à 14km/h sans devoir ralentir. Mystère, je n'y comprends rien. J'ai l'habitude de ces petites douleurs avant une course, c'est un peu l'effet Hypocondriaque.

Mercredi, sortie habituelle avec Patrice et le mollet va toujours bien. J'ai quand même maintenu ma séance de kiné pour qu'il vérifie quand même.

Maintenant, la préparation est terminée. 8 semaines assez intense avec ces quelques chiffres :

- 603km dont une semaine de récup avec 48km soit 80km/semaine de moyenne sur les 7 autres. 34 entrainements sur les 56 jours 18km/entrainement de moyenne, 53h de course à pieds. 6 kg de moins sur la balance.

Quelques sorties très longues : 55, 40, 37, 29, 29, 25, 25 km. Toutes à mon allure marathon.

Niveau de forme en fin de préparation :

Cardio au repos ( couché ) : 43 puls/minute

Allure endurance : 4'36"/km ( 13km/h ) pour une fréquence cardiaque moyenne de 143puls/min

Bref, je pense que je suis prêt. Je dois maintenant "faire du jus" sur ces deux dernière semaines afin d'arriver très frais le mercredi 4 mai à 19h.

Commenter cet article